St-Cyprien - Formentera

Journal de bord par Cécile

Day one- vendredi 3 juillet 20:15 départ de notre Home Sweet Home,

En voiture avec Raphaël et Leïca, JDaniel et Serge en train le lendemain car plus de place dans le Q7 de mister mac giver !

Commentaire de Raphaël “bon ben….c’est parti!!”

Oui mais dans quelles conditions…..une dernière ligne droite ou on a un peu souffert, encore une  journée à trier, ranger, jeter…bref préparer la maison pour la laisser a peu près viable pour nos gentils locataires qui arrivent….demain ! Pour le ménage ils attendront lundi que les professionnels s’y attèlent…moi je renonce, d’autant que nous avons guère que 10 heures de retards sur notre timing de départ.

Il faut dire que la semaine passée à faire la fête avec tous les amis a été assez chaude…. Daniel avait ouvert les hostilités avec une superbe soirée qu’il avait organisé at home sweet home avec ses potes Fred et Lorenzo…. Tous ces moments uniques que l’on garde en nous comme des trésors cachés qui viendront nous éclairer dans les moments de « grande solitude », peut être une des choses les plus précieuse au monde – Amis merci.

 

Day two – en route. Halte à Lyon, bébé de Camille (la fille de ma soeur)  imminent, la maison vit au rythme de cette attente….quel calme…avant la tempête ;-)

Day three, dimanche 5 juillet - réveil sur le bato après une arrivée tardive samedi soir, et une opération de récupération de père a perpignan qui arrivait de Formentera pour naviguer dès les premiers jours avec nous vers…Formentera. Magnifique bato tout propre malgré la pluie de sable rouge. Splendide bouquet de fleurs aux couleurs d’Heidi ! Un grand merci à toute l’équipe, avec en 1er lieu mon gentil mari qui voit enfin des mois et des mois de préparation prendre forme sous ses yeux ! merci a toute l’equipe de la clinique du bateau, merci a vincent avec qui nous partons naviguer dès demain pour 15 jours de prise en main de la bete….enfin !

« maman dis, tu as une idée pour faire rentrer tous ce « chnie » dans le bato ? » eh bien non !

Horreur enfer et désespoir…encore une tournée de rangement sur le bato avant de larguer les amarres ! je n’en peux plus, je ne peux plus voir un seul carton, un seul sac, une seule petite cuillere. Mais pourquoi ne sommes nous pas partis dans un de ces luxueux hotels 5 étoiles ou la seule contrainte est de garder les doigts de pieds en eventails.  Même Leïca en a ras le bol de me voir tourner comme une helice devant sa truffe, depitée au point d'en ignorer  ses jeux fétiches.

Et et et….Charlotte est née a 17.30 UT+2. Felicitation aux heureux parents pour cette nouvelle petite âme. Cela promeut papa au rang….d’arriere grand père !

Day four – Jda et Raphaël sont parti ensemble dans le carosse (sans air con et par 34°) de vincent pour les glenans. 15 jours de stage croisière pour loulou, cela va nous le transformer en marin accompli…enfin on espère ! mais ce n’est pas gagné, beaucop trop de jolies filles dans ce stage !

Nous mettons les voiles des le soir même, nav de nuit pour commencer notre tour de la « grande baignoire », c-à-d dire la mediterannée la bienheureuse.

Day five – on flotte toujours ce qui en soit est un miracle compte tenu du poid de la bête….mais on n’avance pas vite ! le moteur est notre meilleure ami, bien qu’un peu bruyant ! la vie a bord s’oragnise, beaucoup de réglages, aussi pour Leïca qui a enfin trouvé comment utiliser ses toilettes perso que Jda lui a concocté, un carré de gazon synthétique a l’arrière.

On teste le spi, une splendeur ! là on comprend enfin dans nos tripes pourquoi on a fait tout cela, une sensation de folie !

Day six – mercredi 8 juillet -  je n’y crois pas, on a pris un thon croisé baleine ! même Leïca en fremissait de joie dès qu’elle a compris le potentiel de bouffe que cela represente !

Arrivée a Formentera dans l’après midi sans soucis…au moteur ! a peine l’ammare mise a la Pedrera, papa a lancé d’un geste determiné son sac dans l’annexe ; tout était dit ! Leïca a trouvé cette intiative tout a fait opportune, après trois jours sans toucher terre !

Ajouter un commentaire