Note:  

Mention spéciale pour Charlotte la coquine qui rend Leïca si jalouse, dont la nouvelle petite âme a été baptisée ce mois….

Toujours aussi heureux de vous lire, merci pour vos petits mots que l’on reçoit sur tous les supports possibles ; le blog, messenger, facetime, les emails, iridium, WhatsApp, Skype, Facebook, sans oublier pour les djeuns Instagram, snapchat…. Bref parfois c’est assez comique de nous voir jongler de l’un a l’autre des que l’on trouve du wifi histoire de ne pas rater vos supers news…. ;-)

 

Day 352 – Day 372: du lundi 27 juin au dimanche 17 juillet 2016 : Fidji – Savusavu (Vanua Levu island) ; Yasawa, Naviti (Yasawa Group) ; Vuda marina (Viti Levu island) ; Musket Cove marina (Malolailai island). Et en avion Taveuni island.

Après une traversée de 5 jours, 580 miles par temps calme, nous voilà au Fidji….enfin ! Le périple de Niue a été super super cool (on a presque failli reculer tellement on a pris notre temps… :-) en compagnie de nos amis de Carango. Et on a attrapé du poisson ce qui a occupé un peu l’équipage….

Les Fidji c’est assez diffèrent de la Polynésie ou de Niue. C’est étendu avec plus de 330 iles sur un territoire un peu plus grand que l’Espagne. Mais uniquement 110 iles sont habitées par un peu moins d’un million de fidjiens. Et 90% de la population se trouve sur les 2 iles principales, Viti Levu et Vanua Levu. Ca nous laisse de l’espace pour découvrir ces contrées sauvages !!

Depuis notre arrivée, on nous fait l’apologie du paradis fidjien. Seulement quand on y regarde d’un peu plus près, ce n’est pas si tranquille que cela…..

D’abord au niveau politique c’est tout de même un peu chahuté ; le dernier coup d’état en date ici a eu lieu en 2006. Deux autres s’étaient déjà déroulés, en 2000 et en 1987… Et cela ne s’est pas arrangé avant septembre 2014 ou se sont enfin déroulées des élections démocratiques acceptées pas tout le monde. Depuis il semble que cela se soit calmé…

Alors pourquoi tout se raffut ? Les purs fidjiens, les Itaukeis, sont un mélange de polynésiens et malaysiens arrivés au fil des siècles. Ils sembleraient qu’ils étaient (sont ?) assez belliqueux et passaient pas mal de temps à se faire la guerre d’une tribu à l’autre. Puis récemment (au court du siècle dernier) la population s’est grandement développée avec l’arrivée d’une main d’œuvre hindous employés dans les champs de cannes à sucre. Ils représentent plus de 40% de la population aujourd’hui mais ils étaient en majorité dans les années 80. Comme ils sont super travailleurs ils ont pris pas mal d’espace au niveau business et économie. Du coup cela a créé encore plus de tension ethnique……et coup d’état !

Au niveau du climat c’est assez rock n roll avec des ouragans maousses costauds 6 mois de l’année (de novembre à avril). Le dernier en date, Winston, en février 2016, l’un des plus violent, a touché plus de 40% de la population détruisant des villages entiers et aussi pas mal de resorts… avec des vents de plus de 300km/h et des vagues de 12 mètres on imagine les dégâts . Et chaque année c’est pareil…

En ce qui concerne la navigation c’est extrêmement dangereux à cause des reefs qui effleurent un peu partout, au milieu de nulle part et de la très mauvaise cartographie des lieux. Il y a même des endroits que le GPS ne reconnait même pas. Il délimite de grandes zones entre les iles que l’on sait super dangereuse car on voit certain reefs effleurer, en mettant un simple message « non balisé » !! Et il n’y a pas de cartes existantes car en plus ces reefs changent tout le temps selon les perturbations météo, les cyclones, éruptions volcanique souterraine, etc….

En traversant le groupe d’iles des Yasawa au nord-ouest, juste après avoir affalé les voiles et nous être mis au moteur, assez éloignés des côtes, j’entends JDaniel, posté à l’avant en vigie, tout d’un coup m’ordonner de faire immédiatement marche arrière…. Et effectivement on a eu chaud ! Mais grâce à dieu on n’a rien touché…

Dans la même veine nos pauvres copains de Take Off en ont fait les frais. Ils se sont emplafonnés dans un reef à la sortie de la marina à plus de 6kn de vitesse. Du coup ils ont dû mettre le bato en cale sèche pour réparer la quille et la fissure dans la coque. Fin du périple pour eux !! Louise et Jürgen font vraiment mon admiration car quoi qu’il advienne ils gardent toujours le sourire et l’esprit super positif. Car pour la petite histoire quelques jours avant, au détour d’un de ces ilots piégeus, juste avant l’aube, ils ont réussi à couler un minuscule bato de pêche avec 3 pécheurs à bord, en leur passant dessus. Heureusement aucun blessés !

Enfin niveau tranquillité encore une petite anecdote qui m’a étonné… à peine arrivé, je lis les news dans le canard local, le Fidji Times, histoire de me mettre dans le bain. Et au fil des pages je tombe sur un article assez savoureux. Un pêcheur a remonté dans ces filets la tête d’une femme…j’imagine sa tête à lui, le pauvre pécheur, quand il a réalisé ce que c’était ! Il s’agit d’un couple de russe, établi ici il semblerait, que l’on a retrouvé elle sans tête et lui chaussé de béton armé. Avec la simple mention « l’enquête est en cours » ! C’est accueillant comme endroit non ?

Pour nous les choses ne vont plutôt pas trop mal, on croise les doigts !! Nous avons passé une dernière soirée avec nos co équipiers du Wolrd Arc dans un charmant petit endroit, Musket Cove marina, sur l’ile de Malolailai. Tout le monde en pleine forme, à se raconter les derniers échos de « radio ponton » le tout bien arrosé. Et en prime nous avons retourné à Stefano, le glorieux représentant de l’ARC, comme souvenir, la splendide peinture (imprimée) d’une nature morte que j’avais gagné au tout début de notre périple, conservée précieusement pendant toute la durée du voyage, puis signée de tous les équipage en présence…du Street Art du plus bel effet ! Pour les anglais je ne me fais pas trop de souci sur l’appréciation de la chose, mais pour Stefano, en bon italien pur souche, doté du meilleur gout qui soit, poli par des siècles de feux d’artifices artistiques, je ne suis pas certaine qu’il soit charmé par cette œuvre….

 La suite vous la connaissez, ils sont tous partis pour Vanuatu pour suivre le périple de l’ARC. Tandis que de notre côté, après 2 jours passés dans les iles avec Mary et Klaus, les charmants amis de Jürgen et Louise, restés à quai faute de bato, nous sommes retournés à Vuda marina pour entreprendre qques menu travaux. Et nous y voilà encore après 10 jours….car ce qui ne devait prendre que quelques jours en prend bcp plus !

Du coup nous avons abandonné Jda avec sa longue liste et son team gagnant de peintres, électriciens, couturiers etc. pour retrouver la petite tribu Debaecker, Kumiko et ses enfants, Ryuta et Manon, sur l’ile de Taveuni au nord. Venu de Tokyo, passer une semaine de vacances au Fidji on ne pouvait pas ne pas faire un crochet pour les voir. Alors après une heure et demi dans un minuscule petit coucou de fijiairline, nous avons rejoint Garden Island resort ou nous sommes restes avec Kumiko et les enfants 2 jours ensemble…et c’était vraiment cool ! Nous avons plongé dans de superbes chute d’eau, plongées sur le magnifique Rainbow Reef, un des haut lieux sous-marins des Fidji. On a aussi élimé nos fond de culottes dans les waters ide, un espèce de toboggan naturel au beau milieu d’une toute petite rivière. C’était tellement drôle qu’on l’a fait je ne sais plus combien de fois de suite, sous l’œil goguenard des locaux qui nous regardaient comme des bêtes curieuses…..

Puis retour à la marina, Heidi après qques jours est retournée à l’eau, et malgré les efforts de JDaniel le bato sans dessus dessous….2 jours de ménages et rangements intenses, le plein de d’eau, d’essence (il ne restait plus que 10l !!) et de frais fait, nous voilà près et super heureux de partir pour de nouvelles aventures…..

Commentaires (2)

michelle dupic
  • 1. michelle dupic | 03/08/2016
coucou les amis,

Quelle belle et riche aventure vous nous faite vivre, votre blog est le meilleur feuilleton de l'année...
Nous sommes arrivés en bretagne dans le ravissant petit port de camaret en attendant la traversée du golfe de Gascogne;
nous pensons arriver à la Corogne d'ici quelques jours;
Que faites vous en septembre , vous rentrez sur la Suisse
On vous embrasse tous les trois

Lys des Mers
Evelyne Repiquet
  • 2. Evelyne Repiquet | 31/07/2016
Bonjour aux beaux navigateurs
Au lire des périples des îles Fidji, la mer vous garde bien sûr les flots et le plaisir de la découverte, c'est un lieu sur les livres "1000 places to visit before you ,,,,," que je n'ai pas encore vu mais il Est sur ma liste. C'est très intéressant de connaître par votre récit la situation politique de ces îles, je pense que pour eux, ils doivent aussi minimiser ..cause les info... Ce qui se déroule en Europe!!!!
Finalement internet c'est intéressant mais notre réalisation des faits politiques et autres dans d'autres lieux reste à distance.
Aujourd'hui fête nationale, il y aura j'imagine des feux, des discours et des tables pour les barbecues !!!!
La semaine dernière je suis allée retrouver mon ami François à Beaune, nous avons pris un cours de cuisine partage avec des américains de passage (Chicago et Philadelphia) et un couple de femmes de Zurich, c'était une ambiance festive, nos préparations réussis et bien arrosés. Le lendemain nous sommes partis direction un château encore habite par la duchesse qui ouvre son parc pour les pique nique avec visite du château comprise pour la modeste somme de €10 par personne. Un moment sympa et bucolique un peu hors du temps.
Cette semaine j'étais partiellement a Vevey ou j'ai pris un stage de dessin, très agréable de laissé aller sa petite main avec des découvertes de formes et figures, thérapeutique, balade à Pully sur le voilier de Marie Jose mais le vent manquait un peu nous pensons encore y aller lundi ou mardi dépendant des vents....
Et vous mes chers amis votre dernière ligne droite l'Australie je pense, je me réjouis de vous lire ayant repris un peu d'assise à la maison mais pas pour longtemps car je repars en Septembre, Corse et Grèce, farniente pour la Corse et Yoga en Grèce. .....
Donc le mois d'août sera consacré à la montagne des alentours et je découvre qu'il y a tellement à faire surtout marcher..... Grimper....
Gros bisous à vous trois
Eve Lean

Ajouter un commentaire