du 28 decembre au 31 janvier - les Caraibes

Note:  

Trop cool Marie-Claude ton message, mille mercis. Je revois encore ce merveilleux tour de l’ile de Formentera que nous avons fait ensemble cet automne. Martine jolie, pour nous contacter quand on est en mer suffit de nous envoyer sur notre IRIDIUM (connexion satellite) soit par email à jdmaye@myiridium.net ou sms au +881622466572.  Toute notre affection à tout le clan Maye, merci Murielle pour ton adorable mot. Et aussi Francois on a découvert des iles encore plus belle que les Tobago, les iles San Blas.…. Et bientôt les Galápagos ;-))

Enfin  vous tous nous vous souhaitons

HAPPY NEW YEAR TO ALL OUR GREAT FRIENDS, WE WISH YOU A FANTASTIC TIME AND LOT OF FUN….

 

Day 188 – Day 198 : mardi 28 décembre – dimanche 31 janvier: Caraïbes : Union Island – Tobago Keys – Martinique – Santa Lucia //  Colombie : Santa Marta // Panama: San Blas Island – Shelter Bay

38….Retenez ce numéro. Non ce n’est pas un remake de 37°2 le matin ! Mais c’est celui qui va nous accompagner à travers le rallye bateau que nous avons rejoint le 5 janvier à Santa Lucia, the World Arc Tour, jusqu’en Australie en tout cas, prévue pour fin aout. A ce propos nous avons un nouveau système de tracking qui nous a été fournis, si voulez nous suivre aussi sur ce dernier, il faut vous rendre sur le site www.worldcruising.com

Et juste au moment où je commence à écrire ces lignes, à quelques 12'000 miles de l’arrivée à Santa Marta le long des côtes colombiennes, et après 6 jours de nav en mer, nous sommes accueillis par une myriade de dauphin, une race que nous n’avions pas encore vu, énorme, doté d’une merveille robe auburn délicatement mouchetée. Ils jouent autour de l’étrave du bateau en faisant des cabrioles comme des cabris ! Du coup les œufs aux plats de Raphaël ont cramé ! Ce n’est pas de chance, pour une fois qu’il fait la cuisine.

Mais ne brulons pas les étapes !

Nous en étions restés à notre arrivée à la Barbade après 3 semaines de traversée de l’atlantique. Après les quelques jours (dont un charmant noël à bord) passés avec Cathy et les enfants, nous sommes partis direction les iles des grenadines, celles que l’on voit dans les films ou les cartes postales. Et oui c’est vraiment comme cela. Des couleurs incroyables, toute la palette de bleu imaginable, du turquoise le plus lumineux au bleu profond et intense. Une température de rêve, et…des tortues partout ! Nous avons fait une 1ere escale à Union Island pour ces histoires de douane (ca c’est la plaie aux Caraïbes, chaque ile ayant son propre système ou presque). Union island, adorable petite ile équipée d’une piste d’atterrissage pour micro avion, ce qui est plutôt rare. Arrivées le soir nous sommes repartis le lendemain matin pour les Tobago Keys, ensemble d’ilots ou selon le guide, les récifs de coraux qui les entourent attirent une faune aquatique méga gigantissime. Déjà franchir la passe c’est folklorique et trouver un espace pour s’ancrer sans risquer de s’échouer ni bugner un bato c’est de l’ordre du miracle. Car ici aussi en pleine saison on se tient chaud les uns à cotes des autres ! En plus il pleut toutes les 20 minutes des trombes aussi soudaines que furtives mais qui n’arrangent pas la manœuvre. Bref une fois à l’ancre nous sommes partis en dinghy avec palmes et masques sur la petite presque ile proche de la barrière de corail. Nous avons fait le tour de la petite ile, comme Es Porc à Formentera. Mais effectivement les rencontres sont plus variées (bien que tout de même pas si fourni que ça), de la tortue nonchalante au requin furtif avec quand même un bon courant. Et arrivés sur la plage re-douche ! Bref on ne s’est pas éternisés d’autant que les copains de traversée étaient tous du côté de la Martinique, à quelques 190 miles. Après 1 nuit et 2 jours de nav nous avons retrouvé dans la baie de Grande Anse au mouillage, les joyeux lurons de Mercredi Soir, le cata des belges (y a pas, les belges c’est une valeur sure en matière de savoir vivre et capital sympathie ;-), New Horizon en super forme, Kalisea la magnifique sans son équipage de traversée mais avec des copains venus fêter le 31 et pas mal d’autre encore. Raphaël n’a pas eu de problème pour « oublier » le CNED tellement il était occupé avec ces potes Alban et Tom. Quant à nous, nous avons passé qques journées tranquilles et soirées savoureuses dont le 31 decembre, en excellente compagnie. Passés ces qques jours, nous sommes partis rejoindre notre nouvelle « caravane » à Santa Lucia, l’ile d’à côté que nous avons touché le 6 janvier.

Ambiance assez différente ; déjà il a fallu s’activer pour réparer tout ce qui devait l’être avant le départ pour la Colombie le 9 janvier. Ste Lucie est une adorable petite ile très bien organisée. Nous y avons donc retrouvé l’ensemble de notre flotte, composée d’anglais, d’américain, de new zélandais, de suédois, de malaysien…enfin bcp de nationalités différentes et même un bato suisse allemand ! Il y a quelques enfants de l’age de Raphaël cependant la barrière de la langue reste encore à surmonter. Raphaël du coup accélère l’apprentissage de l’anglais au CNED avant de se lancer « en live ». Comme il  étudie aussi l’espagnol en même temps, cela donne lieu à des speech d’anglo-espagnol teintés d’un peu d’allemand quand il ne trouve pas les mots assez rigolo mais que personne ne comprend sauf lui. Au milieu des réparations et autres préparatifs nous avons trouvé le temps avec Raphaël d’aller faire un parcours de tyrolienne impressionnant qui nous a laissé sur le flanc tous les 2…épuisant la vie à terre ;-) Le soir l’ARC n’a pas ménagé sa peine et nous a organisé moult apéro, cocktail et autre festivités. Cela nous a permis de commencer à mettre des noms et des visages sur les batos. Puis Kristen nous a fait le plaisir de nous rejoindre la veille du départ pour qques jours avec nous. Kristen le fils de nos amis de HK, Valerie et Hans Peter qui maintenant vivent à Genève. Un grand frère pour Raphaël enchanté de ce last minute guest. Immédiatement surnommé Tumnus par Raphael (le faune dans Narnia, et par chance celui-ci est un « gentil » !), le nom lui est resté tout au long de son séjour sur Heidi. Il faut dire qu’à part les pieds en sabot (encore heureux car en plus sur un bato cela ne l’aurait pas fait!) la ressemblance est incroyable !

Five, four, three, two, one, GO!

Et nous voilà partis, parmi les 1er à traverser la ligne de départ (Hans Peter aurait été fier de nous) pour notre 1ere traversée en course rallye ! 6 jours de vent arrière, toujours sans voile et tangon adaptés pour ce vent ! Donc on a fait des zigzags, et des miles (956 miles pour 810 miles en ligne directe, soit 20% de plus de trajet effectif !) avec un super bon vent. Comme je ne voulais pas prendre de risque et encore casser, nous l’avons joué tranquille, surtout la nuit ou nous évitions le spi et autres tactiques de course. Du coup nous avons fini avant dernier au port ou nous sommes arrivés sans rien à réparer (yess !) le 15 janvier en fin de matinée. Et en plus on a pêché de magnifiques poissons grâce à la super canne d’Henri (merci papa), le McIntosh de Vincent (le coach de st Cyprien) et surtout le rapala magique de Karim, l’ami de Las Palmas !

Malheureusement cela n’a pas été de même pour nos amis de Take Off, équipage de suédois super sympa. Grace à la témérité et tactique de vieux loup de mer de Jürgen, l’équipage au taquet, ils sont arrivés 1er de la course…. bravissimo ! Bon malheureusement leur bôme a cassé en manipulant le spi au départ, le moteur est tombée en berne la 1ere nuit de nav (ce qui veut dire plus d’électricité à bord, une arrivée au port à la voile, et rester à la voile même quand il n’y a plus de vent etc…) et aussi quelques déboires pour amener le spi par plus de 30kt de vent après la ligne d’arrivée.

Traversée donc fort sympathique pour nous, avec les alternances jour / nuit. Tumnus-Kristen a été parfait en marin accompli, aussi bien pour barrer (le spi toujours aussi capricieux surtout avec la forte houle arrière) que pour les manœuvres, les nombreuses installations des voiles selon le vent, de la simple trinquette au grand spi, la pèche, la vaisselle, l’aide à la cuisine et….prof improvisé pour faire avancer Raphaël (à coup de cravaches parfois ;-) sur le CNED. Valerie il a été PARFAIT ! Tu nous le renvoies quand tu veux ;-) et Raphaël a été bien triste de le voir partir….

Le séjour à Santa Marta a été fort bénéfique pour Heidi, maintenant nous avons la chance de nous prélasser sur de magnifiques coussins à l’arrière, ce qui a le mérite de sauvegarder la délicate peau des fesses de Jda totalement partis en vrille depuis notre traversé de l’atlantique. Et aussi une jolie couverture anti UV pour le dinghy de Raphaël.

Les voiles et lazy-bag réparés à Sta Lucia sont parfaites et les quelques améliorations apportées au bato par Jda sont également fort appréciées (le stoppeur du four réparé, quelques lampe et plafonnier qui n’ont pas supportés les nombreuses secousses des nav musclées, la machine à laver qui ne l’avait plus (faute de courant défectueux), le congélateur qui se faisait la malle, enfin toutes les petites choses comme pour une maison !).

Et spécialement pour nos amis de chez Dufour à la Rochelle et de la Clinique du Bato à Saint Cyprien,  si quelques doutes pouvaient encore subsister, après ces 10'000 miles parcourus de la méditerranée à l’Amérique centrale depuis ces 6 derniers mois, nous n’échangerions pour rien au monde notre Dufour 500, et c’est plus que sincère. Tant au niveau de la conception / fabrication que du super boulot de préparation réalisé a son bord par le team de la clinique du bato pour le mettre en ligne avec notre projet de tour du monde. Toutes les personnes qui ont navigué avec nous jusqu’à présent ont été enchantées et souvent bluffées par ce bateau, que cela soit niveau confort, luminosité, espace, praticité et last but not least, navigabilité ! Bref Heidi est largement à la hauteur, la plancha et la cave à vin font plus que jamais les délices de nos invités, et Jda trouve toujours qque chose à faire pour occuper ses talents de bricoleur ;-)) je parlerai des petites améliorations qui pourraient y être apporté dans un mail privé au tarif consultant habituel ;-)

Pour clore ce chapitre, Cedrick sache qu’à aucun moment nous n’avons regretté de t’avoir fait confiance et c’est peu dire. Et je m’arrêterai là, je ne veux pas avoir Bruno sur le dos si tu lui demande un trop gros bonus !!

Et nous voilà de nouveau tous les 3, de nouveau en nav, parti hier de santa Marta pour les iles San Blas au Panama, avant la traversée du canal prévu le 31 janvier. Le quotidien est toujours aussi agréable. Par bon vent hier (plus de 35kt) nous avons barré toute la journée en alternance Raphaël Jda et moi car l’océan était un peu trop formé pour Peter. Le soir nous avons bien réduit la voilure et nous nous sommes installés tous les 3 sur le pont, 2 qui dorment et 1 qui barre. Ce matin magnifique levé du soleil, le vent plus calme. Après un solide petit déj nous avons modifié la voilure pour aller un peu plus vite, Jda a mis les lignes à l’eau, Raphaël s’est mis à son programme du CNED. Et nous voilà la nuit tombante, sous spi (code 0) avec un petit vent. Raphaël fini de rentrer le linge qui sèche dehors, Jda après la vacation radio et une petite sieste salutaire rentre ses lignes, un peu dépité de n’avoir rien pris alors que les autres ont attrapé dorade, thon, tazard et même un espadon de 50kg (ouf on a échappé à cela ;-). Nous devrions arriver demain matin, un autre jour au paradis ?

 

JE N'AI PAS FINI DE POSTER LA FIN DE L'HISTOIRE (PANAMA ET COLOMBIE) MAIS L'HEURE DE DEPART DE TARVERSEE DU CANAL A ATE AVANCEE ET JE DOIS FILER SINON CELA VA CHAUFFER POUR NOUS..... JE FINIS DES QUE LON RETROUVE DU WIFI DE L'AUTRE COTE, PROMIS....

Commentaires (3)

Evelyne Repiquet
  • 1. Evelyne Repiquet | 02/03/2016
Merci mille fois Cécile,
Le manque de vision!!!! Car enfin sur le site il suffisait de regarder un peu mieux. Donc j'ai la liste des ports que vous avez vu et tout ceci me rappelle notre deux voyages sur un catamaran pour la navigation des grenadines du sud et du nord, absolument superbe et si vrai cette eau si bleue et claire, presque comme aux Bermudes.
Bon je continue avec le théâtre car il faut que je marche jusqu'à l'auditorium Stravinsky
Gros bisous
Durand
  • 2. Durand | 20/02/2016
Coucou Le team
Un petit bonjour a vous tous.
Profitez bien et continuez a nous faire rever.
Sympa de vous avoir eus a tous hier.

A plus Cedrick
Dupic michelle
  • 3. Dupic michelle | 03/02/2016
Coucou les amis,

C'est un vrai bonheur de vous suivre et cela me fait rêver bien sur, sauf que je ne suis pas certaine de pouvoir vivre une telle aventure car il y'a beaucoup de temps en mer...
Nous partons début mai jusqu'au 30 septembre avec notre nouveau bateau que nous prenons à Newport pour voguer en mer baltique et mer du nord afin de pouvoir visiter la hollande, la Suède, l'Estonie et peut être Saint Petersbourg si nous obtenons des visas....
Jedvous embrasse très fort tous les trois
A très vite
Michelle Dupic

Ajouter un commentaire